Qu’est-ce qu’une piscine naturelle ?

Le concept de piscine naturelle a vu le jour il y a plus de 20 ans de cela, dans un souci de sauvegarde de l’environnement. En effet, ses inventeurs voulaient trouver une alternative plus écologique à la piscine traditionnelle. Cette idée de piscine naturelle a notamment comme avantage de ne pas nécessiter l’utilisation de produits chimiques pour son entretien. Pour réussir à élaborer une telle piscine, de nombreux éléments doivent être réunis. Voici tout ce qu’il faut savoir à propos de la piscine naturelle.

Qu’est-ce qu’une piscine naturelle ?

Le principe de la piscine naturelle

Par définition, une piscine naturelle est un bassin d’eau écologique dont l’aménagement et l’entretien se font de la manière la plus naturelle possible. Bien qu’elle soit conçue par l’homme, elle utilise un processus de filtration 100% naturelle. En effet, la piscine naturelle a pour but de réduire au maximum la dégradation de l’environnement causée par l’utilisation de produits chimiques. Jugés trop corrosifs, ces produits contribueraient à l’altération des ressources en eau. Pour remédier à cela, la piscine naturelle utilise des plantes auto-épuratrices aquatiques pour maintenir la qualité de l’eau.

De quoi est constituée la piscine naturelle ?

Pour assurer son rôle de baignade naturelle saine, la piscine écologique est composée de trois zones bien distinctes. Tout d’abord, on peut distinguer le bassin de natation lui-même. Pour parfaire le côté naturel de la chose, il est souvent de forme libre. Il peut cependant prendre la forme d’un bassin traditionnel. Plus profond que les autres zones, ce bassin de baignade communique avec un bassin moins profond que l’on appelle la zone de lagunage de filtration. Cette deuxième zone constituée de sable ou de graviers accueillera des plantes aquatiques qui auront pour rôle de filtrer les impuretés de l’eau. Par la suite, communicant également avec la zone précédente, la zone de lagunage d’épuration va assainir l’eau de la piscine. Il s’agit de la zone où seront plantées les plantes avec une haute capacité de filtrage. Une pompe à eau est souvent utilisée pour envoyer l’eau vers le bassin de filtrage.

Comment réussir une piscine naturelle ?

Dans le cas où vous êtes tenté par l’aspect écologique que peut apporter une telle piscine, il existe quelques éléments qu’il faut bien prendre en compte. Tout d’abord, puisque le lagunage est au cœur du processus de filtration de l’eau, il est important de bien le concevoir. Contrairement au choix des plantes pour votre jardin, l’esthétique n’est pas un critère primordial. Ce qui importe est le pouvoir de filtrage des plantes. Généralement, on utilise des nénuphars, des massettes et des iris. Ensuite, pour que la filtration soit efficace, la surface de lagunage doit correspondre à la taille du bassin de baignade. Il peut également être important de construire une cascade entre les trois zones précédemment citées. Cela permet de faire circuler l’eau, et donc de l’oxygéner. Cela va également empêcher les micros algues de se développer.

La piscine naturelle est donc une piscine écologique aménagée par l’homme et qui fonctionne à la manière d’un écosystème naturel. Elle vous permet de vous baigner de la façon plus saine, tout en évitant la corrosion des produits chimiques.

Écrit par Elodie le dans Le jardin

Poster un com idéal ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : ktvnupvg94