Pour fleurir les fenêtres, pensez aux jardinières !

La petite touche fleurie aux fenêtres des immeubles et des habitations apporte une belle note décorative aux façades qui sont alors bien plus agréables à regarder. Quels que soient les rebords de fenêtres, ils peuvent accueillir des fleurs en jardinière. Voici, je vous livre ici quelques astuces pour bien choisir votre jardinière, vous pouvez aussi vous inspirer des photos sur Pinterest.

La jardinière, une bonne solution

Pour celles qui sont, comme moi, amoureuses de la nature et qui n’ont pourtant ni jardin ni balcon, une jardinière aux fenêtres est la meilleure solution. On pourra planter dans ce grand contenant une composition de différentes fleurs ou un assortiment d’une seule, selon ses préférences, sachant que le géranium est vraiment le roi des jardinières !

La jardinière existe avec des tailles différentes selon l’endroit où l’on va la placer. Elle se décline aussi en différents matériaux : en bois, en pierre naturelle ou encore en plastique comme ici pour la jardinière Eda. La plupart du temps, elle est de forme rectangulaire et elle se choisit surtout en fonction de l’espace où on souhaite la poser ou l’accrocher.

jardinière aux fenêtres

Les fenêtres à rebord

La jardinière se met sur le rebord d’une fenêtre. Dans mon cas, comme j’habite au dernier étage d’un immeuble à deux niveaux, mon choix s’est porté sur une jardinière en pierre reconstituée. En effet, lorsque les fenêtres donnent sur des rues passantes, il est très important de prendre en considération la sécurité des passants. La jardinière doit être compacte et stable pour résister aux coups de vent afin d’éviter qu’elle tombe dans la rue. Elle doit donc être plus large avec une hauteur modérée, voire même faible et assez lourde, pour ne pas se renverser dès la première bourrasque.

Les fenêtres sans rebord

Si la fenêtre est pourvue d’une rambarde ou d’un garde-corps , il suffit de fixer la jardinière à ces derniers. Dans le cas contraire, il est nécessaire d’implanter une barre très solide qui sera fixée aux murs latéraux pour la maintenir. Elle sera choisie dans un matériau plus léger comme en zinc ou en plastique, et sera ainsi posée avec un support fixé à la rambarde. Afin d’éviter les chutes et les gouttes d’eau sur les passants, la jardinière se pose à l’intérieur de la barre.

Quelle jardinière ?

jardinière en plastique

Qu’elle soit installée sur une fenêtre à l’étage ou au rez-de-chaussée, la jardinière doit contenir des plantes de taille moyenne. Lorsqu’elles sont en hauteur, elles sont facilement entraînées par le vent.

Le choix des plantes se fait également en fonction de l’orientation des fenêtres. Mes fenêtres sont exposées au sud, c’est une belle exposition, mais attention, en été, si je n’y prend pas garde, mes plantes risquent de souffrir des grosses chaleurs. Alors, il est impératif de protéger les racines en optant pour des pots épais et peu conducteurs de chaleur. Les fleurs qui orneront la jardinière seront des espèces supportant le plein soleil. L’avantage de cette exposition, c’est qu’en hiver, les plantes sont mieux protégées du froid et de l’humidité.

Avant de faire vos achats, un petit tour aux fenêtres s’impose pour choisir au mieux votre jardinière et ses fleurs. Tenez compte de l’exposition ainsi que de l’étage où vous vivez.

Écrit par Elodie le dans Le jardin

Poster un com idéal ?

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 9rjnb2aw5b