Les plantes médicinales à avoir dans son jardin

camomille

Aujourd’hui, en guise de prévention ou pour soigner des problèmes de santé bénins, les plantes sont de plus en plus sollicitées à la place des remèdes chimiques classiques. Mais comment transformer son jardin en une véritable pharmacie à ciel ouvert ?

Avoir un jardin à la fois magnifique et médicinal

Sans le savoir, beaucoup d’entre vous se sont sans doute déjà retrouvés avec un jardin envahi de plantes aux multiples vertus médicinales. Qui sait, il se peut même que vous en ayez arraché pensant qu’il s’agissait de mauvaise herbe. Je faisais également pareil avant, mais depuis maintenant quelques années, j’essaye d’intégrer dans mes massifs et mes parterres le maximum de plantes et fleurs médicinales.

Et nombreux de ces remèdes entièrement naturels trouvent facilement leur place dans notre jardin. Prudence est toutefois de mise dans leur usage, car chacune d’elles a ses vertus et ses caractéristiques propres. C’est pourquoi avant de les utiliser, je vous conseille de vous rendre dans la rubrique médecine douce de Ma santé d’abord. Ce blog publie régulièrement des articles sur les plantes médicinales et peut très bien faire office de guide. C’est un de mes sites de référence.

Les 3 plantes incontournables

Ici, je vais essayer de dresser une liste des plantes auxquelles j’ai le plus recours. Et je commencerai par la camomille, car non seulement elle est très facile à cultiver, mais en plus cette astéracée a de nombreuses vertus insoupçonnées et fait tout simplement partie des indispensables. Pour s’épanouir, la camomille se contente parfaitement d’un sol ordinaire, à partir du moment où la zone est bien exposée aux rayons du soleil. Sinon, si vous habitez en appartement, vous pouvez aussi la planter en pot ou en bac sur le balcon ou sur les rebords de vos fenêtres. Maintenant concernant ses bienfaits, je la bois en infusion certains soirs avant d’aller dormir, particulièrement lorsque je suis fatiguée ou stressée et que j’ai du mal à trouver le sommeil. Autrement, toujours en infusion je la recommande aussi pour les personnes qui ont régulièrement des problèmes d’estomac et de digestion, mais cette fois ci, après les repas.

thym serpolet

Les fenouils font partie des légumes aromatiques que vous cuisinez avec vos plats de poisson et d’escargots ? Et si je vous disais que le Foeniculum vulgara est aussi cultivé pour ses propriétés diurétiques, alors votre perception de cette plante changera entièrement. Une amie qui souffre depuis des années de rétention d’eau ne cesse de me vanter l’efficacité du fenouil sur ses jambes lourdes. Quant à ma voisine, les graines de cette bisannuelle l’ont beaucoup aidée quand cette jeune maman avait des soucis de montée de lait.

Je terminerai par le serpolet. Faisant office d’excellent couvre-sol, le Thymus serpyllum est une plante médicinale très utilisée depuis l’Antiquité pour soulager les aphtes, les flatulences ou encore les ballonnements. En outre, le thym serpolet soigne aussi la majorité des infections rhinites bénignes pour ne citer que le rhume, la grippe, le nez bouché…mais aussi la toux, les maux de gorge et les bronchites.

Écrit par Elodie le dans Le jardin

Poster un com idéal ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : e4gn2rh6ix